Consultations nourrissons/enfants

Exemples de motifs de consultation pour les enfants

• Enurésie
• Encoprésie
• Troubles de l’alimentation
• Peurs
• Colère
• Angoisses
• Difficultés scolaires
• Troubles de l’Attention Hyperactivité (TDAH)
• Troubles du sommeil / cauchemars

L’enfant qui ne va pas bien le dit rarement, et ce sont les symptômes qui en diront quelque chose de son mal-être.
Ainsi tout changement brusque dans l’attitude ou les habitudes doivent alerter.

La séance thérapeutique avec l’enfant a pour objectif de l’aider à dépasser ses peurs et angoisses en se familiarisant avec les mots et les émotions. Ce dispositif offre un espace de parole à l’enfant, un cadre contenant, où il peut se sentir en confiance et où sa parole restera confidentielle.

En pratique

En me basant sur l’aspect  » inventif  » de l’enfant j’associe à l’observation, la parole, le jeu, le dessin, le collage, les récits en guise de support des émotions, des expressions corporelles et des envies de l’enfant.
Grâce à ces échanges, il apprend ou réapprend à se faire confiance, à être en sécurité avec ses désirs, tout en acquérant un plaisir de penser, des faire, de créer, de se projeter, c’est à dire « d’être lui-même ». Il s’agit dans tous les cas d’offrir un lieu d’expression, afin de dénouer et d’apaiser les conflits

Pour que ce travail puisse se mettre en place, la présence de l’adulte, des parents, vecteurs de l’histoire et du lien à l’enfant est primordiale.
La première séance a lieu avec les parents et l’enfant, c’est à ce moment là que se discute la suite des séances. Ce premier contact à pour objectif de faire connaissance, de recueillir des informations sur les raisons de la consultation, sur l’histoire de l’enfant, ses différents environnements (école, maison, sport)…

Il se peut que les parents aient besoin de revenir sur des épisodes difficilement comunicable devant l’enfant, ce qui peut alors faire l’objet d’une rencontre entre nous sans l’enfant.

Par la suite, et selon l’âge de l’enfant, il pourra être seul afin de pouvoir investir au mieux le cadre thérapeutique proposé.

Le travail avec les enfants peut être très rapide et très réactif. Toutefois il est important de prendre en compte que c’est un temps pour eux, pour les aider à faire face à leurs émotions et à leurs questionnements.

Votre tout-petit : 0 – 3 ans

Dès sa naissance, le bébé nous montre des signes de son développement et à besoin de l’Autre, de ses parents, de l’adulte, pour s’éveiller.
Lorsque quelque chose ne va pas, son mal-être psychique s’exprimera au travers de troubles psychosomatiques. Le bébé ou le très jeune enfant peut manifester sa souffrance par des pleurs, des cris, des troubles du sommeil, de l’alimentation, une expression de tristesse, des tensions corporelles…
Par conséquent, son observation en présence de ses parents, son intérêt pour les jouets et pour son environnement, seront les outils principaux de ce suivi thérapeutique.

Votre enfant : 4 – 10 ans

La psychothérapie va aider l’enfant à mettre en mots ses émotions, ses angoisses, mais aussi tout ce qui peut l’empêcher de se réaliser. Ces difficultés peuvent se traduire par un repli sur soi, un sommeil agité, une appréhension de l’école, des échecs scolaires, des troubles du comportement et/ou de la relation et peuvent survenir suite à un changement dans son quotidien, son environnement.
L’enfant peut être demandeur d’une aide psychologique pour exprimer son mal-être. Cette démarche peut également être initiée par les parents constatant quelque chose de différent.
C’est avec le jeu, le dessin, le champ de l’imaginaire, que l’enfant va pouvoir retrouver confiance en lui et joie de vivre. L’espace de parole qui lui est réservé en psychothérapie, lui est confidentiel, et a pour objectif de le faire réfléchir sur son ressenti, sa place, ses choix, ses désirs.​

Après plusieurs séances, je propose une  » séance bilan  » avec le ou les parents afin de les informer sur l’évolution psychique de leur enfant. Cette séance sera néanmoins préparée au préalable avec l’enfant afin qu’il puisse échanger avec eux tout en préservant son espace intime